Partir oui, mais pas très loin

Par la force des choses et des événements, mon blog s’est pris quelques vacances. En effet, notre monde étant entrain de changer et par conséquent nos modes de vie, j’ai décidé de chercher un nouvel appartement, plus grand, plus lumineux et avec un extérieur. Et à Genève, c’est la guerre pour louer un appartement décent avec un loyer correct ! La mafia locale, réside dans les Régies, les agences immobilières… Cela prend donc énormément de temps. Mais quitte à être plus chez moi à défaut de pouvoir bouger tout le temps comme je le faisais auparavant, autant avoir un espace plus confortable et plus agréable. Je suis loin de vivre dans une prison, rassurez-vous, mais on peut toujours trouver mieux et plus grand !

Puis je suis un peu partie ici et là, pour la journée ou pour quelques jours et cela m’a fait le plus grand bien ! Je m’étais toujours dit que j’aurais tout le temps quand je deviendrai une mamie d’explorer les alentours, mais en fait je ne suis même pas sûre d’atteindre l’âge de la mamie (personne ne peut l’être). Mais je suis surtout entourée de régions superbes qui ne demandent qu’à être découvertes!

Alors à défaut de prendre l’avion on prend le train ou la voiture et on part découvrir ces richesses qui se trouvent juste la porte à côté de chez soi. Oui, on nous le dit souvent, pourquoi aller chercher loin ce que l’on peut avoir tout près ? Eh bien je ne sais pas. Une habitude ? Les moyens ? L’envie de prendre une réelle distance ?… Je n’ai pas de réponse à cette question, mais près ou loin, partir seule ou accompagnée, aère décidément la tête.

La Suisse est un pays magnifique pour celui qui aime la nature. Lacs, montagnes, campagne, c’est ce que vous trouverez en venant en Suisse. La Suisse est en revanche un pays très cher et le citoyen européen lambda se ruine souvent en passant par ici. Mais pour sauver un peu l’économie touristique, en plus des publicités promouvant les voyages locaux et des réductions faites dans les structures touristiques, certains cantons offrent des chèques cadeaux (d’une valeur de CHF 100) pour toute nuit réservée dans un hôtel. C’est le cas du canton de Vaud. Apparemment le Tessin, le Valais et la Suisse alémanique ont été envahis par les Suisses. Les Suisses étant les rois du pétrole quand ils se rendent à l’étranger, ont décidé de prendre leurs vacances sur leur territoire ou en France. Investir chez soi ou près de chez soi, le conseil de quasi tous les gouvernements actuellement.

Sans être les rois et les reines du pétrole, avec des amis nous nous sommes retrouvés pour une journée dans la région de Gruyères pour une randonnée au départ de Charmey il y a quelques semaines maintenant. Nous avons fait la randonnée du tour du lac de Montsalvens, petite randonnée de 9km sur le papier mais qui s’est plutôt avérée être de 12km, qui nous a complètement dépaysé en l’espace de quelques heures. Un peu de montée, un peu de descente, des points de vue magnifiques et peu de monde sur la route. Par la même occasion nous avons remarqué qu’en Suisse, pour les randonnées, le kilométrage n’était jamais indiqué ni le point de réel départ. Si nous n’avions pas croisé une dame sur le chemin qui promenait son chien, nous serions repartis pour un tour ! Alors attention si vous partez en randonnée dans le coin… Et la récompense pour nos efforts physiques fut notre repas à Gruyères même. Repas à base de fromage, forcément.

Puis la semaine dernière j’ai pris un long week-end et je suis descendue en Provence rejoindre une amie qui déménageait. Je n’avais jamais mis les pieds dans cette région qui est souvent le reflet de la France à l’étranger avec ses champs de lavande et ses cigales.

Entre la finition des cartons, le déménagement et l’installation dans le nouvel appartement de mon amie nous n’avons pas chômé. Voyageuse dans l’âme également, elle m’a fait découvrir Aix en Provence, Avignon et Carry le Rouet pour voir la mer ! C’était un peu comme si je redécouvrais le pays dans lequel je suis née. Habituellement toujours entrain de chercher le dépaysement, cela faisait du bien de se sentir « à sa place » mais ailleurs. Comme dans de nombreuses régions touristiques en France, il suffit  juste de lever la tête pour contempler la beauté des sites. Pas besoin de rentrer dans un musée, un château ou une maison, une simple balade émerveille et attise la curiosité. A Avignon, nous avons même eu droit à un spectacle de son et lumière sur les monuments principaux de la ville le soir où nous y étions.

Mais nous sommes décidément dans une nouvelle époque car les rues étaient vides, les masques obligatoires dès que l’on franchissait la porte d’un café, restaurant, magasin et pas un seul endroit où il était autorisé de danser le soir (même à une fête de village en plein air). Bizarrement très peu de touristes et tout en n’étant pas allées dans des endroits luxueux, j’ai trouvé les prix assez chers pour un petit déjeuné, déjeuner ou dîner. Pas d’histoires non plus de licenciements, de faillites etc. contrairement à ce que nous vivons en Suisse depuis bientôt trois mois. Septembre peut-être ?

Bref, tout cela pour vous dire, que même si c’est à 2h de route, faites les 2h de route et partez découvrir la région dans laquelle vous habitez. L’avenir est incertain, prendre l’avion devient un véritable parcours du combattant, alors concentrons-nous sur le ici et maintenant et partageons nos expériences et nos conseils.

D’ailleurs, où êtes-vous en ce moment ? Des plans pour les prochains jours, prochaines semaines ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s