Le pouvoir de la musique

Cette semaine, dans le tram à Genève, les écouteurs dans mes oreilles, le flow de Deezer a sélectionné une chanson pour moi qui m’a rappelée un de mes souvenirs d’enfance plus que lointain : ma mère en train de faire le ménage un samedi matin lorsque je devais avoir 4-5 ans. Oui, car il faut savoir, à la grande époque où mes parents étaient encore ensemble et où nous vivions dans une grande maison, ma mère faisait le grand ménage equalizer-153212__340le samedi matin avec la musique à fond. Et moi, je faisais quoi ? Au moment du passage de l’aspirateur je dansais  (je pense que j’essayais aussi de chanter) et chahutais, et au moment du passage de la serpillère j’avais l’interdiction de poser le pied parterre donc je restais sur un canapé, prisonnière, tout en regardant le sol jusqu’à ce que cela sèche et en me concentrant sur la musique… Ah oui et quelle était la chanson d’ailleurs ? J’imagine d’avance le sourire sur vos visages : Hélène, de Roch Voisine : « Seul sur le sable, les yeux dans l’eau… Mon rêve était trop beau… L’été qui s’achève, tu partiras, à 100 000 lieux de moi… ». Est-ce que cela dit quelque chose à quelqu’un? Merci de vous manifester si c’est la cas :).

Alors qu’elle n’a pas été ma surprise, quand dans ce tram, je me suis mise à chanter les paroles par coeur (silencieusement bien sûr) et à me remémorer ce souvenir que j’avais complètement oublié…Cela fait 25 ans quand même ! Merci Deezer, enfin… Je ne sais pas si je devrais le remercier, car comment l’application-a-t-elle su ? Je ne me rappelle pas d’avoir cherché cette chanson depuis que j’ai l’application, mais ça c’est un autre sujet. Dans tous les cas, ce mini passage de mon mercredi après-midi m’a fait réfléchir sur le pouvoir que la musique avait sur nous, et il est multiple.

Le pouvoir de ressentir

La musique fait partie de mon quotidien depuis que je suis gamine. De la cassette, au CD, music-1285165__340puis de l’Ipod aux musiques téléchargées, cela fait maintenant plus de 5 ans que j’utilise Deezer après un bref passage sur Spotify. La musique m’accompagne partout et dans presque tous les moments de ma vie. Elle ne fait qu’amplifier ce que je ressens : la joie, la tristesse, la force, le calme, l’énergie… Il est intéressant de voir comment nous pouvons rejeter complètement certaines musiques et comment nous accueillons avec émotions d’autres. Nous sommes beaucoup à dire que nous sommes éclectiques niveau musique, et c’est en soi un discours très ouvert (histoire de ne pas ouvrir de débat) mais au fond, nous le savons, le type de musique qui nous fait frissonner et qui nous accompagne quand nous sommes seul(e)s chez nous ou avec nos écouteurs dès qu’on met un pied dehors…

Le pouvoir de partager

Alors quand nous trouvons une personne (ou plusieurs) qui écoute la même musique que nous, et sans faux semblants, on sait que cette personne est ou deviendra spéciale à nos yeux. Ma meilleure amie fait partie de ces personnes extraordinaires. Nous vivons dans des pays différents et nous nous voyons deux ou trois fois par an (le plus souvent possible en tout cas) et à chaque fois, l’une comme l’autre, on se fait écouter nos derniers titres et souvent ce sont les mêmes! Et toujours, nous adorons ce que l’autre nous fait découvrir. Nous n’avons pas grandi ensemble, mais en revanche nous écoutions la même musique à l’adolescence… Chanter, danser, qui ne l’a pas fait dans sa chambre et sans aucune gêne ? D’ailleurs je vous le conseille fortement de le faire adulte, cela fait un bien fou !

Mais avant que nous devenions ces adultes sérieux, nous étions des enfants. Et quand nous étions enfant, nous écoutions la musique de nos parents. Musiques et titres que concert-768722__340nous connaissons encore aujourd’hui (parfois malgré nous) en dépit de ne pas les avoir vraiment choisies. Et c’est lors d’anniversaires, de fêtes de mariage ou autres événements que nous nous les rappelons et que nous les chantons ensemble. La musique nous réunit. Ce n’est pas pour rien que les concerts existent depuis la nuit des temps et qu’ils ont toujours autant de succès.

 

Le pouvoir de se souvenir

La musique nous apporte son lot de souvenirs également. Certains titres me rappellent des vacances avec des copines, des soirées avec des (petits) copains, des longs trajets en voiture ou encore globalement des périodes de ma vie révolues. Dans un autre registre, un peu moins gai, la musique nous accompagne aussi pour passer des étapes de nos vies. Au décès de mon père par exemple, lorsque j’ai dû trier ses affaires et vider son appartement, je mettais en marche des CD qu’il adorait : la BO du Grand Bleu, le best of de Chris Rea ou l’intégrale de Mozart. C’était un peu comme s’il avait été présent lui aussi, à ce moment-là. Plus que des moments de vies, certaines musiques nous rappellent ces personnes que nous avons aimées, côtoyées et qui ne sont plus forcément là pour les écouter avec nous.

Sous la douche, en faisant le ménage, entre amis, en voyage ou encore en famille, la musique a ce pouvoir d’amplifier nos émotions, notre vision des choses et marquent nos mémoires pour longtemps. Et si vous aussi vous arrivez à chanter du Larusso par cœur à l’heure d’aujourd’hui sans hésiter une seule seconde sur les paroles, alors d’abord je vous dirais félicitations, puis je vous dirais de continuer encore et encore car la musique est bel et bien un moteur de bien-être garanti et puissant!

Et pour vous, quelles musiques pour quels souvenirs ? Quelles musiques pour quelles émotions ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s