Ibiza en solo

Comme je vous l’avais annoncé dans mon dernier article, j’ai passé six jours à Ibiza en solo pour pouvoir me ressourcer. Eh bien c’est chose faite… Ibiza est une excellente surprise ! En plus d’avoir eu des températures autour des 30 degrés tous les jours et un ciel quasi sans nuages, je me suis sentie complètement dépaysée et j’en ai pris plein la vue et les papilles !

J’ai commencé par récupérer la voiture, que j’avais louée en ligne, à l’aéroport. Essentiel. Je vous conseille d’ailleurs de louer vos futures voitures à partir du site DiscoverCars où vous trouverez des voitures entre 100 à 200 euros moins chères que sur les sites traditionnels comme Europcar, Sixt ou encore Avis. Le seul inconvénient c’est que comme ce sont des agences locales, elles n’ont pas forcément un comptoir à l’aéroport. Vous devez prendre une navette pendant quelques minutes pour aller récupérer la voiture, ce qui n’est pas un problème car lorsqu’on est en vacances on a le TEMPS !

En parlant de temps, je me le suis réapproprié pendant ces quelques jours: aucune contrainte, aucun horaire, un véritable plaisir! En vacances vous êtes du style « control freak » à organiser chaque minute de chaque heure de chaque jour ? Ou bien vous êtes comme moi, c’est-à-dire à vous laissez porter par votre estomac, votre fatigue et vos rencontres ?

Petite anecdote : avant de monter dans l’avion à Genève, deux femmes se sont installées à côté de moi et abordaient leur séjour à Ibiza : l’une d’elle avait déjà réservé le restaurant pour l’arrivée (on arrivait à 12h30) et le soir même, et avait un plan B au cas où cela ne plairait pas à sa copine et lui décrivait dans les moindres détails ce qui allait se passer à partir du moment où elles allaient récupérer leurs bagages: prise de taxi, temps pour arriver à l’hôtel etc… Au secours !

Devons-nous toujours à tout prix rentabiliser le temps que nous avons? Devons-nous être productif tout le temps, même en vacances? ! C’est le seul moment dans l’année où on peut se laisser « vivre » sans être stressé par des rendez-vous, le travail et j’en passe, non ? Beaucoup d’ailleurs continuaient à bosser sur la plage ou dès le petit déjeuner le matin, à moins qu’ils étaient en télétravail ? Après tout, désormais nous mélangeons un peu tout, tout le temps, et je trouve cela bien dommage, pas vous ?

Donc plus sérieusement, j’ai fait tout le nord-est de l’île. Grosso modo de Santa Eulària à Port de Sant Miquel. Mon guide ? Lonely Planet. Toujours un guide avec moi, car primo, j’adore les guides et spécialement Lonely Planet et Le Routard, et secundo on y trouve les informations essentielles données par des professionnelles pour son voyage sans se perdre pendant des heures sur internet… Je l’ouvre rarement avant d’arriver sur place d’ailleurs, sauf pour quelques informations pratiques.

Le Nord est réputé pour son calme et ses criques hors des sentiers battus. J’ai dû en faire presque une dizaine dont mes préférées sont Cala Llenya, Cala d’en Serra, Benirràs et Cala Mastella. Les plages sont de sable, les eaux sont toutes cristallines, beaucoup d’algues par endroit et quelques mini méduses… La plupart ont des transats qui ont un prix et qui peut aller jusqu’à 10 euros par transat et 10 euros supplémentaires par parasol… Mais bien sûr, un prix peut être négocié avec un joli sourire et quelques mots d’espagnol bien placés… ou bien vous pouvez tout simplement prendre votre serviette et vous mettre sur le sable ou au niveau des cabanes de pêcheurs sur les roches. La 4G est partout sauf dans la Cala d’en Serra ! Car elle est située en bas d’immenses falaises (que l’on descend pendant un bon quart d’heure à pied) et même le petit chiringuito n’a pas de wifi ! Avis aux amateurs de la déconnexion.

D’ailleurs, notre époque est bien triste, sur toutes les plages, que cela soit les couples, les familles ou les groupes d’amis, tous étaient sur leurs portables un moment donné : appels, réseaux sociaux et même Netflix ! Sommes-nous une génération perdue ? Devant la beauté et le calme de ces sites, je n’en revenais pas…

Amateurs de randonnées? Il y en a un peu partout sur l’île, j’en ai personnellement fait une petite, celle du phare de Portinatx.

Pour manger, il y a sur la plupart des plages des chiringuitos, de petits bars de plages ou l’on peut commander salades, plats de la mer ou encore de simples paninis, sandwichs. J’ai fait quelques restaurants en ville, mais souvent plus chers même si ce n’est pas moins savoureux ! N’oublions pas que nous sommes en Espagne et que l’eau et le pain sont toujours en supplément et que les horaires sont souvent décalés pour les services (13h-16h ou 20h-23h).

En ce qui concerne le logement, j’ai un peu galéré à moins d’un mois du départ. Il faut réserver vraiment à l’avance pour obtenir les logements que vous souhaitez, mais je n’ai pas du tout été déçue des hébergements dans lesquels je suis passée : Granada Apartamentos à Portinatx, Can Prats un Agroturismo dans la pampa du nord près de Sant Carles de Peralta et la Pension Las Tres Golondrinas a Playa es Figueral. Et s’il vous plaît, quand c’est possible, prenez quelques minutes et réservez vos hébergements directement avec eux et non sur Booking, Airbnb etc. En tant qu’ex-hôtelière, cela fait toujours mal de voir la commission que ces grands groupes se prennent pour la présence des hébergements sur leurs sites. J’utilise Booking pour chercher comme tout le monde, mais je réserve toujours en direct quand c’est possible…

Si j’avais eu le double du temps, je serais revenue encore plus bronzée et avec des jambes de sirène… Le soleil, l’eau et le sel de la mer font des miracles sur la peau, non ? Ou c’est moi qui affabule ? Et d’ailleurs pourquoi dit-on « jambes de sirène » alors qu’une sirène à une queue de poisson par défaut non 😉 ?…

Bon. Toutes les bonnes choses ont une fin. Ces quelques jours m’ont permis avoir ce bout d’été qui m’avait tant manqué cette année et de faire le plein de vitamines pour affronter un nouvel hiver, qui je l’espère, ne sera pas confiné.

Et vous connaissez-vous Ibiza? Des recommandations pour un prochain voyage?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s