Toi et moi (2/3)

Chères lectrices, Chers lecteurs,

Chose promise, chose due! La suite (mais pas la fin..) de ma nouvelle « Toi et moi ». Vous avez été nombreux à lire la première partie (ce qui a fait apparaître un large sourire sur mon visage depuis dimanche…) alors n’hésitez pas à partager, liker et commenter !

A dimanche et bonne fin de semaine à toutes et tous!

**********

De Maria Gonzalez, American Dream Motel, Montgomery, Alabama, Etats-Unis
Le 3 mai 2020

A Maria Gonzalez – Flores, Madrid, Espagne
Le 3 mai 2060

Chère moi plus âgée,

Je n’arrive pas à le croire et pourtant tu dois dire la vérité. Ces détails que tu connais ne me laissent aucun doute sur ton identité. Le seul fait de recevoir tes lettres me confirme ce que tu me dis : je vais m’en sortir, et loin d’ici. Mais pour le moment je suis dans cette chambre pourrie avec un millier de dollars en poche et aucune perspective.

J’ai rappelé les numéros, comme tu me l’as dit, et à part toutes ces personnes qui me demandent de payer leurs factures et le propriétaire qui refuse de me rendre la caution déposée pour l’appartement, j’ai eu le message d’un certain Pedro, à propos d’un bateau, mais je n’ai pas tout compris, il y avait beaucoup de bruit autour de lui.

Mais maintenant je me sens impatiente : comment vais-je m’en sortir ? Dans combien de temps ? Quand vais-je rencontrer mon futur mari ? Dois-je garder le bébé ? Vais-je en avoir d’autres ? Est-ce que je vais devenir riche ?

En te remerciant par avance pour ton aide et tes réponses,

Maria Gonzalez

***********

De Maria Gonzalez – Flores, Madrid, Espagne
Le 4 mai 2060

A Maria Gonzalez, American Dream Motel, Montgomery, Alabama, Etats-Unis
Le 4 mai 2020

Quérida,

Quelle joie de te lire et de sentir que tu as repris un peu d’enthousiasme !

Je ne peux malheureusement pas te dire ce qu’il va arriver… 40 ans de vie ne se racontent pas en quelques lignes. Il faut que tu te concentres sur le présent, aujourd’hui, là-bas et maintenant.

Rappelle ce Pédro, n’attends pas plus longtemps et dis-moi ce qu’il te propose.

Je t’embrasse

Maria Gonzalez-Flores

**********

De Maria Gonzalez, American Dream Motel, Montgomery, Alabama, Etats-Unis
Le 5 mai 2020

A Maria Gonzalez – Flores, Madrid, Espagne
Le 5 mai 2060

Chère moi plus âgée,

Es-tu bien sûre de vouloir m’aider si tu ne veux au final rien me dire ?

J’ai rappelé ce Pédro, c’est un collègue de Manoël qui me proposait de m’emmener à Atlanta avec d’autres mexicains dans un van pour ensuite aller rejoindre une ville de la côte. Et de là, embarquer sur un cargo qui nous emmènerait en Europe ! Complètement folle cette idée, non ?

Et pour seulement quelques centaines de dollars… Il veut m’arnaquer c’est sûr ! Il me reste en plus 957 dollars sur mon compte, je ne peux pas prendre le risque. Et puis comment pourrais-je lui faire confiance de toutes manières, vu que c’était le collègue de Manoël…

Mais en même temps, ai-je le choix ? Qu’est-ce que je vais faire de plus ici ? Cette Amérique n’aime pas les hommes et encore moins les femmes ! L’argent est le seul mot qu’elle a à la bouche !

Est-ce vrai qu’en Europe les immigrés sont bien traités ? Est-ce que les gens respectent les règles liées au COVID ? Est-ce qu’il y a autant de sans-abris qu’ici ? Est-ce qu’il est vrai que les opérations sont gratuites ? Que l’avortement est légal ? Qu’aller voir un médecin ne me coûtera rien ?

En te remerciant d’avance pour tes conseils,

Maria Gonzalez

*******

De Maria Gonzalez – Flores, Madrid, Espagne
Le 6 mai 2060

A Maria Gonzalez, American Dream Motel, Montgomery, Alabama, Etats-Unis
Le 6 mai 2020

Quérida,

Réfléchis bien. Qu’as-tu à perdre d’essayer ? Pédro a toujours eu le béguin pour toi. Et oui l’Europe n’est pas une région parfaite, mais les droits des hommes et surtout des femmes sont plus développés qu’aux Etats-Unis. Ces quelques centaines de dollars sur ton compte peuvent faire la différence. N’oublie pas que tu es aux Etats-Unis et qu’aux Etats-Unis tout est possible !

Tiens-moi au courant de ce que tu décides,

Je t’embrasse

Maria Gonzalez-Flores

*********

De Maria Gonzalez, Motor Inn Motel, Atlanta, Georgie, Etats-Unis
Le 10 mai 2020

A Maria Gonzalez – Flores, Madrid, Espagne
Le 10 mai 2060

Chère moi,

Je suis en route ! En même temps je n’ai pas eu vraiment le choix, car Pédro est venu me chercher.

Ta lettre m’a rassuré, et j’ai décidé de lui faire confiance. Si la traversée n’est pas plus longue que 4 semaines, je pourrais encore avorter une fois sur le sol européen.

Maintenant l’Europe me fait rêver. Elle serait donc mieux que les Etats-Unis ? Pourquoi ne nous le dit-on pas à l’école au Mexique ou même dans cette partie du monde ? Les Etats-Unis ne m’ont fait faire que des sacrifices et m’ont fait me sentir horriblement seule et en insécurité. J’espère donc que tu as raison.

Nous changeons d’endroit tous les jours, donc je ne suis pas sûre de pouvoir recevoir tes lettres dans le futur jusqu’à ce que j’arrive en Europe et tant que je ne suis pas dans un endroit stable. Mais je t’écrirai pour te tenir au courant.

Milles mercis, à bientôt

Maria Gonzalez

********

Et la suite et fin dimanche 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s