Votons ce week-end!

Il y a deux semaines j’ai reçu un courrier du consulat français m’informant où je pourrais me rendre pour aller voter aux élections européennes le 26 mai 2019 à Genève. Les européennes ? Je ne m’étais jusque-là pas du tout informée sur ces élections et clairement je n’avais même pas l’attention d’aller voter. Pourquoi ? D’abord car cela ne me semblait pas un vote important comme une élection présidentielle ou un référendum, et puis parce qu’en plus de vivre en Suisse et n’ayant aucune envie de vivre ailleurs pour le moment, cette question d’élire des représentants n’ayant pas un impact vraiment direct sur mon quotidien me dérangeait. Mais j’ai changé d’avis depuis…

Un peu d’Histoire

Le droit de vote date de l’Antiquité et ce sont nos amis Grecs qui l’ont inventé. Je me rappelle quand j’ai appris cela en cours d’Histoire au collège je m’étais étonnée que ce droit existe depuis si longtemps, jusqu’à ce que mon prof de l’époque précise : « Ce droit était réservé aux citoyens de père et mère athéniens. Femmes, esclaves et étrangers étaient exclus de la citoyenneté à cette époque ». Cela faisait un paquet de monde à exclure donc, mais c’était toujours mieux que de tirer au sort les leaders ou toute autre réponse à des questions importantes de l’époque. Donc depuis presque trois millénaires (l’Antiquité étant à quelques centaines d’années avant la naissance de Jésus Christ), les vote-1804596__340hommes ont inventé le vote mais ils se sont surtout battus pour l’obtenir. Et les femmes ne l’ont obtenu que le siècle dernier, soit même pour la plupart des pays européens après la seconde guerre mondiale, donc il y a un peu plus de 70 ans. Juste pour rappel en France nous l’avons obtenu en 1944, en Finlande en 1906 (toujours une longueur d’avance ces pays du Nord) et en Suisse seulement en 1960 ! Des écarts importants, donc des mentalités différentes.

L’importance du vote

Jusqu’à récemment le vote était donc une affaire d’homme car en étant une femme nous étions des citoyennes de seconde classe devant obéir et suivre l’homme. Vous imaginez le monde dans lequel on vivrait si c’était toujours le cas ? Des hommes, votant pour des hommes et faisant évoluer le monde à leur manière sans prendre en compte ce que la deuxième moitié de la population aurait à dire… Ce retournement de situation reste un phénomène encore récent.

Nos Etats occidentaux sont loin d’être parfaits mais sont quand même les plus évolués en la matière. Assurer le droit à l’ensemble de la population majeure de voter et même à ceux ne résidant plus dans leur pays d’origine est un droit que l’on nous a fourni (et pas gracieusement) et qu’on ne doit pas oublier.

Les médias parlent d’une très potentielle forte abstention ainsi que du vote blanc pour le vote de ce week-end. Et l’abstention veut souvent dire des élus qui ne sont pas le reflet de ce que la majorité de la population ressent véritablement. Voulons-nous garder la libre-circulation en Europe ? Voulons-nous d’une politique plus écologique pour atténuer les changements climatiques ? Voulons-nous elections-1496436__340accueillir les migrants décemment sur nos territoires ? Voulons-nous des représentants racistes, homophobes, misogynes ne rêvant que de retourner dans le passé ? Voulons-nous une Europe plus sociale ou plus libérale ? A vos enveloppes !

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, faites faire une procuration et s’il n’est pas trop tard, faites le également par correspondance. Des moyens sont mis en place, donc avons-nous encore des excuses ?

Comment voter de l’étranger? C’est ici.

Les particularités des européennes

Les élections européennes sont des élections au suffrage universel direct. C’est-à-dire que nous n’élirons pas un représentant qui élira à son tour le député qui nous représentera. Ce mode d’élection est à mes yeux celui qui représente le mieux les souhaits de la population.

Pour la France il y a 34 listes. Cela fait beaucoup et je comprends que cela peut en freiner plus d’un, mais si vous ne votez pas pour un candidat votez pour l’idée.

28 pays dans des situations politiques, économiques, sociales, écologiques parfois très différentes de la nôtre organisent un vote de leurs populations afin de donner une direction commune à l’évolution de cette Union. Je trouve cela très encourageant pour l’avenir. Pour certains, l’Europe ne fait pas que du bien à différents niveaux dans nos teaching-928637__340vies quotidiennes, mais n’oublions pas qu’avant cette Union, nous étions constamment en guerre les uns avec les autres. Les guerres ne pouvant contribuer à l’évolution mais surtout à l’amélioration de notre sécurité, notre santé, notre pouvoir d’achat, notre bien être en tant qu’être humain en général. Allez voir ce qu’il se passe ailleurs à l’heure d’aujourd’hui, et vous rentrerez chez vous en vous sentant grandement privilégié dans vos droits et vos conditions de vie. Donc pour que cela continue, allons-y!

Le droit de vote est un droit qui a été laissé un peu à l’abandon. Nous le possédons, nous  avons la chance d’être nés avec donc nous ne voyons plus forcément l’impact qu’il peut avoir dans nos destinées. Et si on nous le retirait ? Dans quel monde vivrions-nous ?

On nous demande notre avis, donc allons-y donnons-le et allons voter à ces européennes!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s