Etre une femme à un poste de direction

Comme certains le savent déjà, j’ai changé de travail au mois de novembre. Je travaille désormais pour une étude d’avocats à Genève au département Corporate (M&A). Vous avez-vu la série Suits ? Et bien c’est exactement cela en version suisse. Je ne travaille pas (encore !) pour le Harvey Specter de l’étude, mais je fais bien un travail d’assistante « tout terrain » pour une équipe de jeunes avocats passionnés par leurs affaires en cours. Et des avocats gentils, humains… Si, si, c’est possible !

Je dois avouer, que ce boulot me plaît. Moi qui m’étais mise en tête que je ne voulais plus d’un travail à 100% en tant que salariée, celui-là m’apporte quand même beaucoup au niveau de nouvelles compétences. En plus de travailler beaucoup plus en anglais avec les clients, je dois organiser des calls avec différentes parties sur différents fuseaux horaires (Zoom, Teams, Skype, Doodle), je dois créer des présentations, relire et corriger des contrats, lettres etc., gérer un site internet et me former à de nouveaux logiciels (graphiques) et cela en plus de toute la gestion administrative quotidienne d’un département en entier et des liens que cela implique avec les autres départements de l’étude. Je suis solo pour la première fois sur ce type de poste et donc seule à gérer mon temps et mes tâches.

Tout cela pour dire que le métier de « secrétaire » ou « d’assistante administrative » a bien évolué. Clairement, pour moi ce poste est l’équivalent d’un poste d’assistante de direction, mais ce n’est pas écrit comme cela dans mon contrat, forcément.

Direction = Directives.

Direction = Gestion.

Direction = Communication.

Direction = Relationnel.

Etc.

Comme j’ai pu en parler autour de moi, j’ai l’impression d’avoir repris un poste de Manager, mais un Manager avec des horaires fixes (8h30-17h30), qui ne fait pas d’heures supplémentaires et qui a ses week-ends et vacances sans avoir à discuter avec « plus haut ».

Je me retrouve enfin dans mon élément au travail, chose qui n’était pas arrivée depuis quelques mois voire années. Mais ce travail me demande un grand effort d’adaptation au quotidien, car je ne viens pas du milieu du Droit, j’ai un sens diplomatique peu développé (même si je m’améliore grâce aux suisses !) et surtout parce que je suis une FEMME.

Cette semaine, une ancienne collègue pour qui j’ai bossé m’a envoyée ce lien internet sur Whatsapp : en version française cela donne : 9 stratégies de leadership non menaçantes pour les femmes. J’ai ouvert le lien, lu les images et je me suis dit : « Tellement juste ! ». Tout en étant effrayant par ailleurs. Et la question qui se posait était pour le coup : « Comment peut-on changer la donne?« 

Il faut savoir que mon ancienne collègue est une grande blonde ukrainienne qui a la tête bien faite, surdiplômée et qui ne passe jamais par quatre chemins pour vous demander quelque chose. Et le reproche qui lui ait fait constamment au travail (reproche provenant de source masculine, je précise) c’est d’être trop directe. Son problème c’est l’humilité (elle en a trop!), et le manque de confiance en elle quand il s’agit du travail qu’elle produit pour les autres. Les deux, nous nous entendons très bien, je l’adore et j’en profite pour dire ici qu’elle me manque d’ailleurs beaucoup!

Bref, si on part dans les clichés, vous me diriez : « Oui, les filles de l’Est et les filles du Nord, vous êtes toujours très directes… » Mais si c’était un homme qui se comportait comme nous nous comportons, comme le reflètent ces images, est-ce que pour autant, son attitude choquerait? Ou est-ce qu’on dirait qu’il vient du nord, de l’est ou même du sud? Non, on ne dirait absolument rien ou tout simplement que c’est un homme. Je vous laisse juger par vous-même les situations en image.

Donc actuellement, je travaille dans une équipe principalement composée d’hommes. Une de mes tâches quotidiennes est d’écrire et de réécrire des emails et je découvre ici l’importance des mots. En plus d’un langage juridique que je ne maîtrise pas encore, je me suis déjà posée la question si je pouvais mettre des smileys (pour les emails internes, je précise 🙂 ) ! Ces hiéroglyphes de notre siècle, peuvent sans le moindre doute, apaiser le ton que l’on souhaite donner à quelques lignes écrites. Je n’ai d’ailleurs jamais écrit et reçu autant d’emails au quotidien de toute ma vie… L’image 3 reflète exactement ce que je vis chaque jour de la semaine. En revanche, lorsque j’écris à une collaboratrice, au moment de la relecture, je ne change quasiment jamais rien à ce que j’ai écrit. Bizarre, non?

L’image 7 est aussi quelque chose que je vis régulièrement pour des relectures ou des corrections de documents. Cette équipe est très compétente, ils travaillent vite et écrivent parfaitement, donc c’est comme si c’était difficile pour moi de trouver des « erreurs » et les leur montrer. L’image 1 est pour toutes les relances que je dois faire dans la semaine, quand quelque chose n’est pas fait. Les images 2, 4 et 9 représentent mes anciens boulots en hôtellerie, où mes chefs ou autres collègues pouvaient s’approprier mes idées, mais ces cas de figures ne concernaient pas forcément des hommes, mais aussi beaucoup de femmes.

Donc tout cela reflète un sentiment d’injustice et de culpabilité féminine. Je pense que les hommes, eux, ne se cassent pas la tête (ou le plot, comme on dit ici) pour si peu. Mais pourquoi? Parce que les équipes de travail sont encore conditionnées par une direction masculine (tiens, ce terme est féminin…) et que nous, en tant que femme, nous souhaitons nous faire accepter et respecter sans faire de vagues et je pense que c’est une erreur.

Nous devons (prendre les armes? Non 😉 ) prendre confiance en nous-mêmes, déranger les codes instaurés depuis des décennies voire même des siècles, inventer/imposer notre propre style et ce n’est que comme cela que les choses changeront. Nous avons le droit d’adopter le même ton, de donner les mêmes types instructions, ou de travailler de la même manière qu’un homme le ferait sans avoir à nous sentir coupable de le faire ou de devoir s’excuser de le faire. Nous sommes autant compétentes qu’eux, et nous apportons notre propre contribution en tant que femme au sein des équipes dans lesquelles / pour lesquelles nous travaillons. Les équipes mixtes sont les équipes qui sont les plus intéressantes et celles qui vont le plus loin en termes de performances car chaque membre s’y complète.

Et pour finir sur une petite histoire, un ami à moi vient de se faire embaucher cette semaine en tant que directeur d’équipe dans un hôtel. Quand on lui a présenté son équipe il a fait le triste constat qu’il n’y avait que des hommes et l’a fait savoir à la Direction. L’argument de la Direction était que les postes étaient trop polyvalents (= physiques) pour engager des femmes et à cela mon ami leur a répondu que les choses devaient changer, qu’une femme était tout autant capable de faire le travail d’un homme et qu’elles sont de véritables atouts dans les équipes. Au téléphone il m’a dit : « J’ai pris le poste car ce sont de bonnes conditions et que c’est la suite logique dans ma carrière, mais je n’ai pas du tout aimé cette manière machiste de diriger. Crois-moi, avec moi, les choses vont changer! ».

Et croyez moi, à mon tour, ce soir-là, j’ai été tellement fière d’avoir un ami comme lui dans ma vie.

2 commentaires sur “Etre une femme à un poste de direction

  1. Oui c’est vrai et prouvé que les femmes font plus attention dans leur manière de parler et leur façon d’être au travail, comme si elles avaient à prouver quelque chose, qu’elles sont compétentes, autant que les hommes!
    Intéressants ces graphiques.
    Il ne devrait y avoir sélection que par rapport aux tâches et responsabilités demandées et non par rapport au profil féminin ou masculin. On a encore du chemin à faire en la matière!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s