A tous nos premiers rencards (ratés)!

La semaine dernière je suis allée voir avec une amie un spectacle de stand-up intitulé : True Dating Stories (http://storyparty.co/). Le concept ? Un stand-up interactif où l’on parle de premiers rencards et où l’on s’aperçoit pendant celui-ci qu’il n’y aura définitivement pas de deuxième rendez-vous… C’est direct, c’est drôle, c’est cru et surtout c’est VRAI !

L’audience était majoritairement féminine, mais quelques hommes ont quand même osé venir voir, et entendre tout ce que nous pouvions vivre en tant que femme, célibataire, la trentaine et utilisant souvent l’outil de drague du moment : les applis de rencontres.

Et oui, car passé 30 ans et célibataire cela veut souvent dire que l’on a eu une relation sérieuse derrière nous, et peut être quelques coups d’un soir et autres plans culs mais surtout que l’on a épuisé tous les moyens naturels de rencontrer quelqu’un : au travail, amis d’amis, au sport, dans les bars etc. Car non, il ne suffit pas de sortir, de croiser un mec canon et de se mettre à lui parler dans la rue. De toutes manières, regardons autour de nous, tout le monde a son nez dans son téléphone, un emploi du temps de ministre et l’ultime outil à la rencontre d’aujourd’hui c’est bien notre téléphone ! C’est triste, mais c’est comme ça.

Pendant le spectacle, après avoir passé en revue les pratiques culturelles des premiers rendez-vous selon les pays et les péripéties de certains et certaines lors de premiers rendez-vous Tinder, on se dit que quand même, nos histoires merdiques ne volent pas si haut que celles-là… Mais que sans aller dans le trash ou certains extrêmes, certains premiers rendez-vous sonnent tout de suite l’alarme du « Je préfère en rester là ». Et pourquoi donc ?

L’entretien d’embauche

Durant le spectacle, l’un des intervenants s’est gentiment moqué de Genève et des suisses en général sur leur manière de draguer. Notre Tinder local serait plus un Linkedin qu’autre chose. Pas faux… Les hommes se pointent souvent en costume et vous font subir un interrogatoire. Rien de plus horrible que d’avoir en face de soi quelqu’un qui ne fait que vous questionner sur votre parcours professionnel, et vous demanderait même si vous touchez un treizième mois ou un bonus en fin d’année. Sérieusement ? Est-ce vraiment cela qui est intéressant dans une première rencontre ? Notre travail peut être une passion, si c’est le cas, laissez-nous en parler et ne demandez pas combien on gagne par an ou notre plan de carrière pour les 20 prochaines années…

Le narcissique

Celui qui ne parle que de lui et ne vous laisse pas en placer une. A l’entracte de la représentation on nous a demandé d’aller écrire notre rencard le plus affreux pour qu’ils puissent les lire sur scène. En y réfléchissant bien, celui qui m’est tout de suite venu à l’esprit était le suivant : je venais juste d’emménager dans mon studio à Paris et mon voisin de palier était plus que charmant. Quelques semaines après mon arrivée il est venu plusieurs fois me demander certaines choses pour le dépanner et j’ai fini par l’inviter à dîner. Ma table se situait juste à la limite de ma porte de salle de bain où j’avais collé un grand miroir (détail très important) et il s’était assis à ce niveau-là. Et dès le début du repas, à chaque fois qu’il avalait une bouchée, il se regardait dans le miroir ! En plus de ses coups d’œil intempestifs, j’ai eu droit à un monologue d’une heure sur sa vie, son travail, comment il avait réussi tout seul et blablabla et blablabla… Une des plus longues heures de ma vie ! Et je ne pouvais pas partir car j’étais chez moi, la cata ! Conclusion : à un premier rendez-vous un dialogue est de mise, et l’absence de miroir aussi…

Parler de son ex ou même de l’actuelle

Celui qui parle de son ex-copine à un premier rendez-vous n’a certainement pas une relation claire avec elle. Du moins il n’est pas disponible, que cela soit dans son cœur ou dans sa tête! Il peut partager encore un appartement, une maison ou avoir des enfants avec l’ex en question. A nos âges respectifs, on ne rencontre plus quelqu’un sans avoir de bagages. C’est correct d’être transparent et d’en parler si c’est le cas, mais s’il s’attarde dessus, fuyez ! Car cela promet d’être très compliqué ! Encore pire lorsqu’il vous annonce qu’il a une copine ou une femme... Ceux là ce sont les pires, car ils croient se donner bonne conscience en disant la vérité, mais mec, sérieux? Qu’est-ce que tu fais-là pendant que ta femme est tranquillement entrain de t’attendre chez toi? A jeter sans hésiter.

Enfin, mais cela semble être du bon sens, si vous regardez votre portable ou votre montre au bout des 30 premières minutes, c’est que vous pouvez tout aussi bien partir tout de suite. Si cela ne clique pas, c’est que cela ne cliquera probablement jamais. Les premiers rendez-vous sont faits pour nous faire perdre la notion du temps, à découvrir l’autre, à rire et à avoir (souvent) des papillons ou autres bestioles dans le ventre.

True Dating Stories est en tournée dans le monde entier, si vous avez l’occasion allez-y, cela vaut vraiment le coup ! Juste avoir un bon niveau d’anglais, car oui les performers sont anglophones… 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s