Le mystère Henri Pick

David Foenkinos est l’auteur de ce roman, Le mystère Henri Pick, qui a été adapté au cinéma en 2019, avec en tête d’affiche Fabrice Luchini et Camille Cottin.

A la fin de ma lecture, je me suis intéressée à l’auteur, car je n’arrivais plus à lâcher le livre. En effet, je l’ai lu d’une traite il y a quelques semaines, dans l’avion, quand je suis partie aux Etats-Unis. Et croyez-moi ce n’est pas parce que j’étais enfermée dans un avion pendant quelques heures que je l’ai lu d’une traite… Cela devient très rare quand cela m’arrive.

David Foenkinos est donc un auteur de 44 ans qui collectionne les prix (prix François Mauriac, prix Goncourt, prix des lecteurs…) et les adaptations au cinéma de ses romans: La Délicatesse, Les Souvenirs, Je vais mieux et le dernier en date donc Le mystère Henri Pick. Je n’ai donc pas compris comment j’avais pu passer à côté de cet auteur qui est au final si populaire et par conséquent le meilleur vendeur de ses œuvres en France. Mais mes choix littéraires se portent surtout sur les sujets traités plutôt que sur les succès. Mais maintenant que je suis inscrite à la bibliothèque de mon quartier, ses romans seront les premiers empruntés !

De quoi cela parle ?

Au fin fond de la Bretagne, à Crozon, dans une bibliothèque, existe une section des « romans refusés ». Jean-Pierre Gourvec gérant de cette bibliothèque estime que tout auteur doit être lu et d’autant plus s’il a subit le diktat des maisons d’éditions parisiennes. Car oui, tout se passe à Paris. Un jour, une éditrice parisienne Delphine Despero, en couple avec un jeune auteur, part en vacances chez ses parents à Crozon qui lui parlent de cette bibliothèque. Curieuse du concept elle y passe une après-midi et découvre son prochain best-seller écrit par un certain Henri Pick. Elle part donc à sa CVT_Le-mystere-Henri-Pick_3910recherche afin de signer un contrat mais l’auteur est mort depuis deux ans. Alors une enquête commence : comment un pizzaiolo qui n’écrivait jamais un mot ni à sa femme ni à sa fille aurait-il écrit les dernières heures d’une histoire d’amour avec pour référence De Pouchkine le plus grand poète Russe ?

On suit alors l’histoire de différents personnages vivant les conséquences de cette découverte et une remontée dans le temps pour expliquer comment ce restaurateur a pu écrire une œuvre qui déstabilisera le monde littéraire.

Pourquoi cette histoire interpelle ?

Car elle pose la question de la légitimité des maisons d’éditions. Pourquoi tel roman est-il publié plutôt qu’un autre? Comment les maisons d’édition sélectionnent leurs auteurs ? Comment l’histoire personnelle de l’auteur peut devenir un excellent moyen marketing pour vendre, plus que pour l’histoire elle-même ?…

Comment une petite ville de Bretagne se retrouve soudain sous les feux des projecteurs parisiens et doit s’adapter à un flot de plus en plus grand de touristes allant au cimetière où se trouve la tombe de l’auteur au restaurant où il a travaillé.

Et enfin, comment le succès soudain post-mortem d’un homme peut bouleverser la vie de ceux qui l’entouraient comme sa fille et sa femme ? ou encore d’autres personnes qui se mettent à la recherche de la vérité.

Pourquoi on aime cette histoire ?

Car toute personne qui aime écrire, aime aussi lire. Personnellement quand un livre me plaît, j’aime à savoir ce qu’il y a derrière ces lignes, où l’inspiration a pu être trouvée ou simplement connaître un bout de la vie de celui ou celle qui les a écrites. C’est le premier roman que je lis qui plonge dans la face cachée de l’édition et de l’auteur : il ne suffit pas d’être bon pour être publié, mais il faut aussi avoir un réseau, une histoire et les moyens. L’auteur n’est pas celui qui gagne le plus dans l’histoire, mais les maisons d’éditions. On se pose aussi du coup la question de comment les prix littéraires sont sélectionnés et par qui ? Y-a-t-il toujours ce rapport à l’argent et à la notoriété ? L’édition n’est donc pas épargnée. Le créatif est reconnu s’il peut être vendu.

Enfin, le livre se préoccupe de la relation du lecteur avec son livre, de son impact.

Cette enquête littéraire est également drôle et cocasse. Elle met en lumière nos comportements humains à la recherche du gain, du succès, de la reconnaissance, mais aussi de l’amour et de la tendresse.

Je n’ai pas vu le film, mais vous l’avez compris j’ai adoré le roman. Et vous, avez-vous vu le film ? Connaissez-vous cet auteur ? Recommanderiez-vous une de ses œuvres ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s